Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Articles politiques et de sociétés

Le blog de Meric-Cadourel

Articles politiques et de sociétés

Homophobie quand tu nous tiens !

com
Homophobie quand tu nous tiens !Homophobie quand tu nous tiens !
Homophobie quand tu nous tiens !
Homophobie quand tu nous tiens !Homophobie quand tu nous tiens !Homophobie quand tu nous tiens !
Homophobie quand tu nous tiens !

Le mal Français !

Quelle résonnance faut-il donner à l’homophobie en France ? Les médias pour faire de l’audience n’exagèrent t’ils pas certains faits divers qui relèvent seulement d’actes isolés et qui sont loin de refléter l’opinion majoritaire ? D’après les sondages 68% des Français sont favorables au mariage gay et estiment que leur orientation sexuelle ne regarde qu’eux. Ainsi, plus de 2/3 des Français reconnaissent spontanément aux gays les mêmes droits civils et sociaux qu’aux hétéros. Alors où est le problème ? Quels sont les fondamentaux qui opposent une société moderne, civile, libertaire et égalitaire à une société conservatrice qui s’abroge le droit de détenir toutes les vérités en matière familiale et qui se veut ad vitam aeternam la garante séculaire des traditions et des valeurs judéo chrétienne ? Qu’elles sont les véritables motivations des phalanges sectaires et nationalistes qui soufflent le vent de la haine et de la révolte dans le but de désolidariser et de fragmenter la société française ?

En regardant sur France 2 le reportage « Homo la haine », j’ai été touché par les témoignages poignants des personnes qui racontaient avec beaucoup de dignité et d’objectivité les douloureuses épreuves que leurs proches leur font subir quand ils découvrent leur homosexualité.

En voix off, des hommes ou des femmes, sans aucune retenue, vociféraient leur haine en aboyant des propos honteux qui m’ont abasourdis. Epouvanté par ce que je venais d’entendre, ma première réaction a été de me dire mais qui sont ces gens qui osent proférer de telles abominations ? Comment à notre époque peut-on défendre l’horreur d’une thèse démoniaque qui stigmatise l’autre et fait qu’il est, a cause de sa couleur, de ses origines, de son handicap, de ses différences, considéré comme un dégénéré de surcroit nocif pour la Société. Aussitôt, le cycle infernal de l’histoire s’est reconstruit dans ma tête, des juifs, des Tziganes, des homos, frappés à la poitrine du signe de l’infamie me regardaient effarés et criaient leur désespoir: — Non ! Non ! Non ! Plus jamais ça !!!

Il me semble que si j’avais été le réalisateur de l’émission, j’aurais interviewé les acteurs de ces exécrations afin qu’ils expliquent ce qui anime leur haine, leur dégoût des gens qui ne leur ressemblent pas, qui ne partagent pas leurs convictions, leurs religions, leurs idéologies… Dire qu’en haut lieu, des politiques, des grands patrons, des ecclésiastiques, des philosophes et même des humoristes partagent ses idées !

Y aurait t-il autant de salauds en France ? Vraiment, je me refuse à le croire.

Autre élément dans ce documentaire qui a heurté ma sensibilité c’est la réaction des familles vis à vis de leurs propres enfants. Je peux comprendre que des parents s’opposent aux choix de leurs enfants, surtout s’ils sont adolescents, pour mieux les protéger où les guider dans la vie. Souvent, ceci les honore car ils se soucient avec bienveillance de leurs rejetons. En revanche, je ne comprends pas comment des parents peuvent à ce point ignorer la nature exacte de leur enfant ! Ne l’ont-ils pas vu grandir ? Ne connaissent-ils pas ses goûts, sa sensibilité ? Ne recueillaient-ils pas ses confidences ? Quels rapports affectifs entretiennent-ils avec leur chair ? Vivent-ils sous le même toit comme des inconnus pour que finalement, aux yeux de tous, ils le considèrent comme un anormal, un paria, un pestiféré, un pervers. Comme la honte de la famille qu’il faut à tout prix extirper du clan familial…

Mais où est l’amour dans tout cela ? L’amour sincère, véritable qui sauve et qui pardonne ? L’amour d’un père et d’une mère qui pressent et construit le bonheur de son enfant ? L’amour qui tend la main et qui donne sans attendre de retour ? L’amour qui ne juge pas, qui respecte, qui encourage et qui protège sa chair au péril de sa vie? L’amour de la joie, du bonheur, du rêve et de la vie ? Sincèrement, je plains ces parents ! Je suis triste pour eux ! J’ai pitié d’eux ! Avec affliction, je me dis que si des parents sont capables pour des questions de mœurs de faire subir à leur enfant tant de cruauté alors je pense avec tristesse que pour la sauvegarde de notre concorde nationale le pire est à craindre et, qu’un jour, certains d’entre eux, seront parmi ceux qui se distingueront à nous faire vivre l’horreur…

Méfiez-vous, l’histoire est un éternel recommencement !

D’ailleurs, n’ont-ils pas commencé ? En osant parler et afficher au grand jour leurs opinions homophobes, et racistes, ils nous montrent avec fierté qu’ils sont décomplexés, organisés, prêts à toutes provocations et brutalités pour défier les lois et les institutions.

L’homosexualité est vieille comme le monde et sa nature, n’en déplaise aux anthropologues de tous poils, trouve ses origines sur le même socle ethnologique que celui de l’hétérosexualité. Comment peut-on encore croire de nos jours que l’homosexualité est une déviance, une malédiction, le choix pernicieux d’un Etre alors qu’elle est, dès sa conception, enracinée dans ses gènes qui, plus tard, à l’éveil de la puberté, s’imposera à lui ou elle comme une évidence. Il y a longtemps que la science nous a démontré cette vérité ; toutefois, certains esprits étriqués ou mal intentionnés préfèrent diaboliser tous débats en brandissant bien haut l’étendard de la vertu, invoquant à leur seul profit les versets bibliques tout en dogmatisant comme une sainte écriture leur sphère morale ou sociétale car, selon eux, admettre l’homosexualité comme l’égale de l’hétérosexualité provoquerait, à terme, l’extinction de l’humanité. A croire qu’un jour, même le plus irréductible hétéro, finira « PD ».

Lors des cortèges de la « Manif pour Tous », j’ai vite compris que les slogans hurlés par ces braves gens, venus de tous les diocèses de France et de Navarre nous rappeler que l’altérité homme et femme est un des fondements de notre civilisation prônaient en fait publiquement, sous un langage à peine déguisé, l’intolérance et l’ostracisme à l’égard des homos et, cela, au plus grand mépris des droits régaliens et de nos valeurs républicaines.

Voilà un an que la loi Taubira est en vigueur et ses opposants sont loin d’avoir déposés leurs armes. Pires, ils qualifient la loi de « scélérate » et remettent en cause le processus démocratique de nos institutions en défiant ouvertement son autorité et sa légitimité. Madame Boutin, portefaix mystique des bonnes familles conservatrices s’autorise même à interférer dans le débat politique national pour faire pression sur un ancien Président afin que dans ses futures promesses électorales il s’engage à faire abroger cette loi. Les voix du parti de Madame Boutin doivent être non négligeables pour qu’elles puissent faire le jour « J » la différence … Ou bien alors, qu’elles sont les contreparties et assurances que la prêtresse de la « fille ainée de l’église » a d’ores et déjà obtenues de l’Ex de l’Elysées ?

Cette question paraît être sans importance mais pourtant elle est capitale car si l’Ex-Président revenait au pouvoir en 2017, il est fort à parier, qu’il s’emploierait à réformer la loi pour la vider de sa substance égalitaire. Néanmoins, si sa promesse faite aux « catholiques intégraux » est d’abroger purement et simplement la loi, j’ose croire qu’en temps voulu, des millions de Français et d’Européens s’élèveront d’une seule voix pour contrer toutes dérives anticonstitutionnelles inimaginables pour l’honneur et l’image de notre démocratie.

Au sein de l’union Européenne la plupart des nations ont adopté l’union légale et non restrictive entre personnes du même sexe et certaines ont même légalisé pour tous leurs citoyens l’usage de la PMA et de la GPA. Ces pays sont-ils tous mécréants ? La droite conservatrice Française considère t’elle ces Etats comme apostat et épouse t’elle sans circonspection les thèses de Vladimir Poutine qui déclare devant un Ex-Premier Ministre Français que : — « L'Europe renonce à ses racines, à son idéologie traditionnelle, culturelle et religieuse, et même sexuelle… » Selon lui, la propagation de l’homosexualité par certains Etats à des conséquences désastreuses sur la capacité à se reproduire et dénonce « la perte d’identité » due à la « perte de nos valeurs chrétiennes » et « l’échec du multiculturalisme artificiel imposé de l'extérieur » pour répondre je cite à «la culpabilité de la colonisation».

Selon eux l’occident chrétien est en danger. La perte de ses valeurs morales, ancestrales et religieuses le poussent au déclin et, n’ayons pas peur des mots, le précipitent dans les abimes infernaux du cynisme, de la débauche, de l’immoralité, de la pédérastie, de la pédophilie et de je ne sais quelles autres abjections…

La démesure de ces assertions m’épouvante et je me demande dans quel siècle je vis. Sommes-nous revenus au temps de l’inquisition où être accusé de sodomie vous menait tout droit au bucher ? Où le seuil de tolérance était dicté par la linguistique moralisatrice des prédicateurs et d’une charité chrétienne bien ordonnée… Les principes de liberté ont-ils dans la tête de nos concitoyens à ce point régressés ?

Mais qu’arrive t-il à cette France fondatrice des droits de l’homme ? Où sont blottis les Français qui refusent d’être apparentés à ces idéologies malsaines qui fustigent tel un fléau les altérités ? Attention ! Qui se tait consent !!!

Pourquoi les Français ne sortent-ils pas de leur réserve et n’expriment-ils pas leur désaccord ? Ont-ils peurs ? Mais de quoi ? Sont-ils lâches ? Se foutent-ils à ce point de la politique ? Sont-ils à ce point égoïstes pour ne penser qu’à leurs petits privilèges ? Sont-ils devenus médiocres et insouciants ? Sont-ils aveugles ou crédules ? N’osent-ils pas lever le petit doigt de peur de déplaire ? Attendent-ils que l’esprit de haine devienne incontrôlable et stigmatise, voire martyrise, le Juif, l’Arabe, le Noir, le PD… Puis, l’étranger qui, en ce temps de crise, à l’outrecuidance de venir manger le pain des « bons Français » ?

Je refuse d’être le complice passif et contemplatif d’une France régressive qui pactise à nouveau avec le Diable. Aussi, pour avoir le sentiment d’être utile à une juste cause, j’en appelle à tous les humanistes et progressistes ! A tous les Français de souche ! A tous les Français de cœur qui vivent en paix sur notre sol et qui chérissent nos valeurs laïques et républicaines pour combattre démocratiquement toutes les voix qui portent au nom d’un pseudo nationalisme des idées de haine, d’exclusions, d’ostracismes et d’épurations !

Bonnes fêtes à tous !

Gérard Méric-Cadourel

meric-cadourel.over-blog.com/ (@Mericcadourel) | Twitter

Homophobie quand tu nous tiens !
Print
Repost

Commenter cet article